ACTUALITE
 

devenez comédiens

Un peu plus sur La TEGEVAL

 

 

Prochaines représentation des ateliers :

   
 

 

 

 

 

 

 

   

Nouveau : un cours pour les 4/6 ans
centré sur la concentration, le recentrage, l'écoute et l'expression

 

ADN

http://www.adn-spectacle.com

 

Il peut paraître étrange et même incongru de mêler une grande exploratrice en quête de spiritualité aux savants les plus connus du monde ? Et pourtant ! Quelle découverte de constater que les grands pas de l'une au travers des contrées sauvages tibétaines et indiennes soient amenés à croiser, puis à cheminer de converse aux côtés de ceux des autres, dans les labyrinthes prodigieux de la physique théorique. Alexandra David Neel n'a certainement jamais rencontré ni Max Planck ni Albert Einstein, bien que contemporaine de ces deux grands physiciens. Comme cela arrive souvent dans l'histoire, ce sont des rencontres manquées. Ce spectacle nous en offre la preuve ! L'une sur la doctrine secrète du bouddhisme, les autres sur la physique quantique, ils auraient eu tant de choses à se dire et à échanger pour enfin réaliser qu'ils avaient découvert le même secret en prenant des voies apparemment opposées.

Presse « ...quel joli théâtre nous découvrons à l'intérieur ! Mais aussi quel merveilleux spectacle ! Ce soir-là y était programmée une création de son auteur interprète : Mariane Zahar, « ADN Alexandra David Neel ». Madame Neel fût notre voisine durant la dernière partie de sa vie, puisqu'elle est décédée à Dignes à l'âge de 101 ans. Curieux de voir comment cette immense exploratrice allait être présentée, nous étions au rendez-vous et ce fût une surprise bouleversante qui nous y attendait ! Nous n'aurions jamais imaginé être emportés dans des univers aussi extrêmes pour être finalement plongés si proches de nous-mêmes. Alors que nous pensions assister à un spectacle traditionnel sur la vie de ce grand personnage, la comédienne par son jeu, sur un texte savamment agencé nous mène hors de ce monde illusoire dans lequel nous croyons vivre pour nous révéler que la seule réalité est l'amour. Tout comme nous, les spectateurs en sont sortis émus et différents. Ce drôle de « théâtre volant » part ensuite pour le Queyras, courez-y si vous passez par là

Août 1916, Alexandra David Neel est depuis 2 ans et demi dans sa caverne ermitage dans l'Himalaya, elle y suit les enseignements de son gourou, le Lama Gonchen de Lachen. Elle nous rend visite, nous, êtres du 21ème siècle pour nous faire une incroyable révélation et nous entraîner au coeur de son parcours initiatique. Alors dans une course folle où sont subtilement tricotées sciences des particules, expériences personnelles et doctrine secrète du bouddhisme tibétain, le spectateur est invité à devenir complice d'un questionnement formidable et troublant.




 

 

 

 
     
 

Spectacle en Production

 
   
   

pour en savoir plus

   
 

 


Succès Avignon 2010

 

Mariane Zahar

 

Peut-on réellement être artiste sans désirer profondément échanger avec son public des émotions, des visions ou encore des concepts qui permettent d’avancer ensemble vers l’élaboration d’un monde meilleur ?
Rien n’est nouveau dans cette démarche. Mais une fois la création artistique offerte, ce qui fait la différence réside peut-être dans notre originalité si elle est authentique et notre perception si elle secoue la citadelle du conformisme.

Quoi qu’il en soit, l’artiste espère que des traces subsisteront chez l’autre et que l’évolution sera.

A l’instar de tous les spectacles créés par la Compagnie des Saïs depuis 2003, « j’aime pas la poésie » ouvre une brèche dans le monde hermétique de la poésie en osant la mêler à l’humour et au quotidien.
Je considère cette création  comme ma participation à notre éveil de conscience d’Homme mystique, combattant et aimant. Un périple pour être enfin digne d’être en vie, tout en riantà pleines dents de nos tendres faiblesses.

Mariane Zahar

 

 

Poésie