2, Rue Raingo
91330 - Yerres - France
Tel/Fax : 01 69 48 28 19
Port. : 06 64 88 11 24
Email :
www.compagnie-sais.com

CREATIONS PROFESSIONNELLES

 

Ligne directive :

La compagnie des Saïs s’illustre depuis plus de 14 ans dans la recherche d’une révélation poétique dans son rapport au public.

Elle défend au travers de ses spectacles outre une exception de la langue française, sa portée multidimensionnelle et son laboratoire de recherches est dédié à trouver la subtile alchimie entre vulgarisation et exception.

Elle se refuse avec obstination de croire que la beauté d’une langue, des idées et des concepts est destinée à une élite et utilise toute la panoplie des expressions, des subterfuges et des sujets pour atteindre le public le moins instruit ou le plus retord.

Dans cette démarche il n’est pas une création qui ne soit subtilement illustrée par un texte d’auteur, des idées, des scènes surréaliste ou un charme déstabilisant.

Les thèmes de ses spectacles sont universels et même démagogiques comme la gastronomie, les vins, l’amour, le couple, la communication ou même l’exclusion.

Mais le mécanisme déclenché propulse un public attiré par ce terrain connu et alléchant vers un cheminement inattendu, prescrit pour briser ses défenses et affiner sa sensibilité.

Et quand le ressort a fonctionné la réaction et la gratitude des chanceux est grandiose.

 

Une idée de créateur

Peut-on réellement être artiste sans désirer profondément échanger avec son public des émotions, des visions ou encore des concepts qui permettent d’avancer ensemble vers l’élaboration d’un monde meilleur ?

Rien n’est nouveau dans cette démarche. Mais une fois la création artistique offerte, ce qui fait la différence réside peut-être dans notre originalité si elle est authentique et notre perception si elle secoue la citadelle du conformisme.

Quoi qu’il en soit, l’artiste espère que des traces subsisteront chez l’autre et que l’évolution sera.

Tous les spectacles créés par la Compagnie des Saïs depuis 2003, ouvrent une brèche dans le monde hermétique de la poésie en osant la mêler à l’humour et au quotidien.

Je considère mes créations comme ma participation à notre éveil de conscience d’Homme mystique, combattant et aimant. Un périple pour être enfin digne d’être en vie, tout en riant à pleines dents de nos tendres faiblesses.

 

Mariane Zahar

 

 

Nietzsche :

« l’Homme n’est pas une fin en soi mais une corde tendue entre la bête et le surhomme ».

« Ce qu’il y a de grand en l’homme c’est qu’il est un pont et non un but ».

 

Vercors :

extraite de « Zoo ou l’assassin philanthrope » :

« L’Homme n’est pas dans l’homme, il faut l’y faire éclore ! »